Rédaction, correction : de nouveaux menus adaptés à vos besoins !

Oui, je sais, j’ai déjà écrit un article sur les nouveaux menus d’Efficastyl. Mais figurez-vous que là, ce sont de NOUVEAUX nouveaux menus ! Je les ai une nouvelle fois modifiés, car je voulais qu’ils collent vraiment parfaitement à vos besoins. Comme vous le voyez, la vie d’une entreprise est faite d’ajustements, ce qui prouve d’ailleurs qu’elle s’intéresse à ses clients et à ce qu’ils recherchent 😉 Alors alors, il y a quoi de beau dans ces nouveaux menus ? Comme une petite souris, je suis allée fureter dans les sites gourmands qui correspondent à ma cible. Et là, qu’ai-je vu, bande de coquins ?! J’ai vu que beaucoup d’entre vous n’avaient même pas un blog ! C’est fou, surtout quand on sait à quel point un blog est générateur de trafic, entre autres. Mais si vous n’avez pas de blog, c’est peut-être parce que vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Ou alors, parce que vous ne savez fichtrement pas quoi y raconter ? Alors là, ne vous inquiétez pas, j’ai de l’inspiration pour 10 en matière de gourmandise ! Un blog, c’est super important pour une boutique en ligne. C’est même indispensable. Parce que je vous parlais de trafic un peu plus haut, mais un blog, ça contribue aussi à augmenter votre notoriété, ça améliore votre référencement si vous publiez des articles de qualité bien structurés… Bref, le blog est votre ami, les amis ! Alors dites-moi pourquoi vous n’avez pas de blog, hein ?! Je vais vous dire, vous n’avez pas d’excuse, non mais oh ! Qu’il s’agisse de manque de temps ou...

Allez, venez, on va faire swinguer les mots !

  Quand j’ai créé Efficastyl, je proposais des prestations de rédaction et de correction pour les particuliers et les entreprises. Et puis, grâce au coaching de Laurence Galambert, je me suis spécialisée dans la rédaction gourmande pour les professionnels du secteur culinaire. Je vous ai déjà raconté cette évolution sur le blog, vous vous en souvenez peut-être… J’avais oublié mon passé… Mais il s’est passé une drôle de chose : j’ai oublié en cours de route mes années d’expérience en matière de correction et de secrétaire de rédaction. Oh, j’en faisais bien un peu, par-ci par-là, mais je ne communiquais pas dessus, et quasiment aucun article de ce blog ne parle de correction, réécriture ou secrétariat de rédaction. Et je vais vous dire, c’est vraiment bizarre, parce que c’est quelque chose que j’adore faire, c’est un vrai plaisir pour moi. Et même, en fait, je n’ai pas l’impression de travailler quand je corrige un texte ou lorsque je fais du secrétariat de rédaction. … mais je l’ai retrouvé Alors je me suis dit en moi-même : « Fafa, c’est quand même ballot, tu adores ça, tu as une expérience de dingue en la matière, tu n’en profites même pas et surtout, tu n’en fais même pas profiter tes clients ! » Bon, en fait, c’est pas moi qui me suis dit ça, c’est mon ange gardien qui m’a remonté les bretelles, parce qu’il trouvait que j’abusais. C’était pas faux, remarque. Pourquoi j’ai laissé de côté tout ce pan de mon expertise, je ne sais pas. Mais ce que je sais, c’est que c’est fini maintenant, et que je vais vraiment mettre l’accent sur...

Tout beaux, tout chauds : découvrez mes nouveaux menus éditoriaux !

  À force de fréquenter ce blog, vous êtes probablement devenu gourmand si vous ne l’étiez pas encore (je décline toute responsabilité !) et, surtout, surtout, vous commencez à connaître beaucoup d’astuces pour rendre vos contenus éditoriaux plus attractifs. J’espère vraiment que mes articles vous aident de manière concrète, car c’est là mon ambition numéro un. Ceci dit, même si mes conseils de rédaction gourmande vous sont utiles régulièrement, j’imagine que vous aimeriez vous consacrer pleinement à votre cœur d’activité, sans perdre de votre précieux temps devant un écran, à chercher parfois pendant des heures comment tourner telle phrase, comment mettre en valeur vos produits ou services, comment créer des contenus web percutants… Bref, même si je vous aide, ce n’est pas votre métier et ça vous barbe peut-être ! Vous voulez VRAIMENT rendre vos contenus éditoriaux savoureux ?!… C’est pour cette raison que j’ai mitonné rien que pour vous trois menus éditoriaux ! En fait, ces menus existaient depuis déjà plusieurs mois, mais j’ai décidé de les remodeler pour qu’ils collent encore davantage à vos aspirations de web-entrepreneur. Parce que oui, vos demandes vont quasiment toutes dans le même sens : vous voulez un site web dont les pages les plus importantes soient particulièrement bien ficelées, histoire de ne pas faire fuir de futurs clients (ce serait ballot), et vous voulez aussi un blog qui tourne bien, avec des sujets alléchants. Un blog qui donne envie d’en savoir plus sur votre entreprise, un blog qui  fidélise vos visiteurs, et même qui les rende accro ! Comme je suis une gentille rédactrice gourmande (si si, je jure que c’est vrai !), à...

Et si vous recycliez vos articles de blog ?!

Début janvier, c’est l’époque où on recycle les cadeaux qu’on a reçus à Noël parce qu’ils ne nous ont pas trop plu ou parce qu’on les a déjà en double. Ne me dîtes pas que ça ne vous est jamais arrivé, je ne vous croirai pas ! En parlant de recyclage, venons-en au sujet du jour (et vous allez voir que j’ai encore super bien bossé ma transition) et lançons-nous gaiement dans le recyclage de nos articles de blog ! Pourquoi recycler vos articles de blog ? Il peut y avoir différentes raisons de réutiliser des contenus éditoriaux existants. Ils peuvent par exemple être devenus obsolètes, avec des informations qui nécessitent d’être remises à jour. Ou bien ils pourraient intéresser de nouveaux lecteurs si vous les présentez sous un nouvel angle. Vous pouvez même adopter un nouveau format, comme la vidéo, pour leur donner une deuxième vie. Et puis si l’on s’intéresse à l’aspect référencement, recycler vos anciens articles permet d’utiliser des mots clés stratégiques qui ne figuraient peut-être pas dans les articles d’origine. En recyclant vos anciens articles de blog, vous allez non seulement allonger leur durée de vie, mais aussi vous faciliter la vie : pas besoin de vous creuser les méninges pendant des jours pour trouver les sujets qui vont faire tilt, vous les avez déjà sous le coude ! C’est pratique, n’est-ce pas ?! Comment recycler vos articles de blog ? Vous allez donc donner une deuxième jeunesse à des articles de blog enfouis au fin fond de vos archives. Bien. Mais attention, il ne faut pas le faire n’importe comment. 1. Prolonger vos anciens articles Un des...

Ma recette pour rendre vos contenus éditoriaux plus digestes !

  Et voilà, les fêtes de fin d’année, tant attendues par tous les gourmands comme vous et moi sont passées. À la vitesse de l’éclair, comme d’habitude ! Il nous faut à présent reprendre le rythme de la rentrée… Mais vous vous sentez peut-être lourd après toutes ces agapes ? Alors une cure de détox s’impose, comme pour vos contenus éditoriaux d’ailleurs ! (Eh eh, vous avez vu un peu la magnifique transition que je vous ai faite là ?!). Comment faire pour rendre vos textes professionnels plus digestes, c’est la question que vous vous posez ? Eh bien je vais vous aider à la résoudre. Allez, c’est parti pour le premier article de l’année 2016 ! (Au fait, bonne année, gourmande évidemment, à tous !) Comment optimiser votre contenu éditorial ? C’est une prestation éditoriale que j’assure régulièrement pour les clients d’Efficastyl : je transforme leurs textes, parfois un peu trop touffus, trop pavés, en des phrases légères, fluides et agréables à lire. Pour y parvenir, plusieurs étapes sont nécessaires. 1. Commencez par supprimer toutes les redondances Je sais qu’il est bon pour le référencement de répéter plusieurs fois la même chose avec des termes différents. Peut-être que Google aime bien ça, mais Google, ce n’est qu’un robot ! Vos lecteurs, eux, vont vite se lasser et je crois même que cela va les énerver… Alors hop hop hop, une phrase, une idée, et c’est tout ! 2. Éliminez impitoyablement les longueurs tarabiscotées Vous essayez d’atteindre péniblement les 300 mots parce qu’on vous a dit que c’était vraiment mieux pour le référencement, et patati et patata ? C’est vrai que...

Le Père Noël, un exemple de storytelling qui a réussi au-delà de toute espérance !

Je vous ai déjà raconté sur ce blog les bienfaits du storytelling et comme il peut être utile pour la communication de votre entreprise. Mais peut-être pensez-vous que j’exagère ?! Peut-être vous dites-vous que « oui, bon, c’est une technique de communication parmi d’autres, mais elle ne va rien changer dans la notoriété de mon entreprise ». Et là, je vous réponds : erreur ! Oui, vous vous trompez et en cette période de Noël, je vais vous le prouver par un exemple éclatant ! Coca-Cola et le Père Noël, une histoire qui dure… Coca-Cola, vous connaissez ? Vous êtes peut-être même accro à ce soda comme je le fus à une époque (mais ouf, aujourd’hui, je suis guérie !) ! Eh bien Coca-Cola, donc, qu’on n’aime ou qu’on n’aime pas le géant américain, a remarquablement su exploiter les ressources du storytelling en utilisant l’image de ce bon vieux Père Noël pour vanter les mérites de sa boisson. Oh, ce que je vous raconte ne date pas d’hier : le vieux barbu au manteau rouge est apparu dans un spot pour Coca-Cola en 1931 ! Cela commence donc à faire une trotte. Mais contrairement à ce que beaucoup croient (et je l’ai longtemps cru aussi d’ailleurs), ce n’est pas la multinationale qui a créé le personnage du Père Noël tel que nous le connaissons aujourd’hui. Non, c’est en réalité un illustrateur new-yorkais qui le premier a eu l’idée d’affubler Saint-Nicolas d’un grand manteau rouge… en 1860 ! La question qui se pose donc, c’est pourquoi l’image de Santa Claus est-elle assimilée à Coca-Cola ? Eh bien parce que la boisson gazeuse a eu la bonne...