Les tribulations d’une rédactrice gourmande à Paris

Bonjour amis lecteurs ! Parce qu’il n’y pas que la rédaction web dans ma vie, je m’octroie de temps en temps des journées plaisir. Par exemple, jeudi dernier, je suis allée à Paris. Ceux qui me connaissent savent à quel point j’adore la capitale. Entre elle et moi, c’est une histoire d’amour qui dure depuis toujours. Et cette histoire n’a même pas été entachée par les seize années que j’ai vécues à Paris, puis en région parisienne. Pourtant, j’aurais pu devenir un robot râleur qui court dans le métro et qui fait la tronche, mais non, j’y ai échappé (j’étais déjà râleuse avant, donc j’étais immunisée en fait !). « Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées » (et ailleurs !) Paris et la gourmandise, je trouve que ça va vraiment bien ensemble. Pourquoi ? Parce qu’il y a des boulangeries-pâtisseries à tous les coins de rue, parce que les restaurants se comptent par centaine, parce qu’on trouve toujours une petite échoppe qui propose des gâteaux faits maison ou des jus de fruits frais, parce que les chocolatiers sont là eux aussi… Bref, tout ce qui se mange, on le trouve à Paris. Tout ce qui fait frétiller les papilles, vous êtes certain d’y avoir accès. Mes inspirations parisiano-gourmandes  Et moi, allez savoir pourquoi, quand je vais à Paris, je suis toujours assaillie d’inspirations gourmandes ensuite. Et d’une irrépressible envie de goûter toutes les créations des artistes de la pâtisserie : les éclairs de Christophe Adam, les macarons de Pierre Hermé, les pâtisseries du Dieu vivant Philippe Conticini… J’en passe et des meilleurs, évidemment. Paris, ça rime avec gourmandise....