La rédaction gourmande façon… Ladurée

J’avais envie depuis longtemps de vous présenter sur ce blog des billets en rapport avec le monde de la gourmandise, mais je ne savais pas comment m’y prendre. Et ça tournait, ça tournait dans ma tête. C’était frustrant et énervant ! Et puis j’ai eu une idée : et si je vous parlais des contenus web des grands noms de la pâtisserie et de la cuisine ? V’là-ti pas que c’est une bonne idée, ça ?! Alors voici donc le premier billet d’une longue série, je l’espère, sur la rédaction gourmande façon… Ladurée. Ceux qui me connaissent ne seront pas surpris par ce premier choix ! Allez, c’est parti,  suivez-moi dans le monde merveilleux des macarons 🙂 Comment le site de Ladurée est-il structuré ? La « maison de macarons et fabricant de douceurs depuis 1862 » donne le ton dès la page d’accueil de son site, avec des macarons, des chocolats et des bougies, représentant les trois branches de la marque, qui ornent l’écran de manière virevoltante. Mais nous ne sommes pas là pour parler du visuel, je laisse ça aux spécialistes. Alors alors, découvrons les rubriques que Ladurée propose : L’histoire, David Holder, Les collections, Nos marques, Nos maisons. L’histoire  Pour créer un lien d’attachement avec ses clients, une marque doit raconter qui elle est, d’où elle vient, comment elle a évolué. C’est ce que fait Ladurée dans cette rubrique, où l’histoire de l’entreprise est liée intimement à celle d’un homme, son créateur, Louis Ernest Ladurée (béni soit-il !) et de son épouse, Jeanne Souchard, qui eut l’idée du salon de thé. Cette rubrique va à l’essentiel : en vingt lignes, on connaît...

Rédaction web : et si vous vous lâchiez ?!

Récemment, je discutais avec une amie (qui se reconnaîtra !) du ton que l’on adopte dans les contenus éditoriaux. Alors que certains restent très scolaires, rassurés par un cadre et une forme classiques, d’autres sont plus à l’aise dans le free style : « je suis moi, j’écris comme ça et pas autrement ! » Alors à votre avis, vaut-il mieux se conformer aux conseils de rédaction web qui ont fait leurs preuves ou se laisser guider par son inspiration et tirer la langue à toutes les conventions ? Grande question, vous ne trouvez pas ?! Comme je suis Normande, je vais vous répondre : pt’êt ben que oui, pt’êt ben que non. Enfin, vous voyez le genre 😉 Peut-on rester soi-même et suivre les techniques de rédaction web ? Je crois qu’il est possible de partir en live, d’exprimer une créativité débordante et d’être pleinement soi dans ses écrits quand on maîtrise suffisamment les techniques de rédaction web, qui forment le canevas du discours. Maniez-les parfaitement, connaissez-les par cœur, et vous pourrez jouer avec ou les oublier. Ensuite, si vous voulez ajouter votre grain de folie sur votre site ou dans vos articles de blog, pourquoi pas, mais cela doit faire partie d’une ligne éditoriale cohérente. Parce que si jusque là, vous employiez un ton très neutre, sans falbalas, et que vous vous mettez du jour au lendemain à tutoyer vos visiteurs, à utiliser des termes familiers, voire grossiers… comment vous dire ?… Ça ne va pas le faire ! Encore une fois, le ton que vous déciderez d’adopter est un des éléments de votre charte éditoriale. Vous ne maîtrisez pas parfaitement...

Rédaction web : votre bibliographie idéale

Sur ce blog, vous découvrez régulièrement des conseils et astuces pour améliorer votre rédaction web. Et j’espère qu’ils vous sont utiles concrètement ! Pour aller plus loin dans les techniques d’écriture web, j’ai pensé qu’il serait intéressant de vous proposer une liste d’ouvrages sur le sujet. Ces titres se complètent et vous permettront d’avancer dans votre pratique de la rédaction on line. Car il n’y a qu’en pratiquant qu’on progresse, vous le savez ! 😉 Les cinq livres indispensables pour booster vos contenus web Étonnamment, il n’existe pas tant de livres que cela pour améliorer sa rédaction web. Il me semble pourtant qu’il y a de la demande, le simple fait que vous soyez en train de lire cet article en est la preuve ! Toujours est-il qu’en fouillant sur le Net, j’ai déniché ces cinq ouvrages, qui me paraissent concrets, et donc efficaces. Parce que le blabla, non, on n’en veut pas !   1. Bien rédiger pour le web – Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel [Isabelle Canivet, Eyrolles, 2014] Ce livre aborde l’ensemble de la stratégie éditoriale sur le Web, parce qu’il ne faut rien laisser  au hasard si vous voulez être certain de réussir vos contenus sur le Net. Comme nous l’avons déjà vu ici même, avant d’écrire la  moindre ligne, il faut que vous sachiez précisément à qui vous vous adressez. Tout le reste découlera naturellement. Les  techniques de rédaction journalistique sont également exposées, ainsi que les principes de la charte éditoriale. Bref, un  ouvrage très complet. 36 €   2. La stratégie de contenu en pratique : 30 outils passés au crible...

Écrivez pour être lu !

Aujourd’hui, je vous emmène dans la cuisine de la rédaction web. Vos clients sont dans la salle du restaurant, ils attendent le meilleur de vous car votre carte les a fait rêver. Ne les décevez pas avec des plats insipides ! Comprendre les attentes des visiteurs/lecteurs Avant de commencer à rédiger vos articles de blog ou le contenu de votre site, vous devez bien évidemment savoir à qui vous vous adressez. Si vous avez bien identifié votre cible, vous avez enquêté sur ses attentes, ses goûts, et vous savez donc quels sont les problèmes qu’elle cherche à résoudre et les conseils qu’elle aimerait trouver. Imaginons par exemple que vous commercialisiez des ustensiles de pâtisserie, les visiteurs de votre site voudront probablement savoir comment les utiliser de manière optimale ou trouver des comparatifs entre les différents matériaux de composition. Ceci est un exemple parmi d’autres, bien sûr ! Adopter l’angle et le ton adéquats Ce n’est pas tout de choisir le bon sujet, encore faut-il adopter l’angle et le point de vue qui sauront le mettre en valeur et interpeller vos lecteurs. Parce que si vous décidez de parler de moules à tarte par exemple, les internautes seront plus sûrement intéressés par un contenu qui comparera les différents types de moules à tarte pour les aider à mieux choisir celui qui leur conviendra le mieux plutôt que par une liste interminable des moules existants. Une mise en perspective s’impose donc ! Mettre en place différents niveaux de lecture  Veillez à mettre en place des titres, des intertitres, des exergues, des légendes… bref, comme en presse écrite, faites en sorte d’accrocher...

Efficastyl fête ses 4 ans !

1er septembre 2011 – 1er septembre 2015 : déjà quatre ans depuis la création d’Efficastyl ! Quatre ans ! J’ai du mal à y croire en l’écrivant, tant ces années sont passées à la vitesse de l’éclair !   2011 : Efficastyl est écrivain public En quatre ans, il s’en est passé des choses. J’ai vu défiler des clients de tous genres, des particuliers comme des professionnels au début, puisque j’ai d’abord commencé comme écrivain public si vous vous souvenez bien. Je travaillais donc à la fois pour les étudiants qui voulaient faire corriger leur thèse, les administrés en panne d’inspiration pour un courrier, les amoureux qui allaient se marier, les auteurs… mais aussi pour les entreprises qui voulaient un communiqué de presse, des retranscriptions, de la rédaction web… J’ai de fait côtoyé de nombreux univers pendant ces trois premières années d’exercice. C’était très enrichissant humainement. 2014 : Efficastyl se consacre à la rédaction gourmande Et puis en 2014, j’ai travaillé avec l’incroyable Laurence Galambert, coach en webmarketing, et Efficastyl a été balayé par un grand vent de renouveau ! Laurence (que je remercie encore !) m’a aidée à déceler et à mettre en avant dans mon activité de rédactrice qui j’étais vraiment. Et qui suis-je, hein ? Vous vous le demandez ? Eh bien je suis une incorrigible gourmande qui écrit ! Voilà, mon « pitch elevator » tient en ces cinq mots ! On ne peut pas faire plus concis, n’est-ce pas ?! Comme je vous le racontais il y a un an, mon activité de rédaction cible désormais les entreprises du monde culinaire, gourmand, gastronome, bref, tout ce qui...