Comment réussir une page d’accueil alléchante (miam !)

  Vous avez un beau site Internet, avec de jolies photos, des produits et/ou des services séduisants, mais le trafic vers votre boutique en ligne reste désespérément bas. Ou bien vous avez un taux de rebond très fort, qui signifie que les internautes repartent de votre site aussitôt arrivés. Pourquoi ? Et si c’était la page d’accueil de votre site qui posait problème ? Quels sont les ingrédients d’une page d’accueil réussie ? Mettez vous à la place des visiteurs de votre site. Ils arrivent sur cette page, ils veulent comprendre tout de suite qui vous êtes et ce que vous proposez. Leur donnez-vous les clés pour comprendre ? Vous l’avez compris, votre page d’accueil doit être explicite, elle doit aller à l’essentiel. Voici donc les éléments qui devraient vraiment figurer sur votre page d’accueil : les produits ou services que vous proposez ; les clients à qui vous vous adressez ; le(s) bénéfice(s) qu’ils vont retirer de vos prestations ; vos mots-clés stratégiques (mais pas trop !). Prévoyez également un court texte (deux lignes, pas plus) pour vous présenter de manière percutante. Un peu comme le fameux « pitch elevator » : c’est le « pitch web » on va dire ! 😉 L’idéal est de faire court et efficace. Pas de blabla, surtout ! Vous savez ce que c’est, à notre époque du « tout, tout de suite » : on ne comprend pas du premier coup d’œil ce que vous proposez ? On zappe ! C’est dur, c’est cruel, mais c’est la réalité. Il va donc vous falloir être précis et soigner aux petits oignons cette page d’accueil. Il faudra également veiller à indiquer visiblement les rubriques...

Toujours avoir un article de blog sous le coude, c’est facile !

Imaginons – scénario de science-fiction – que vous êtes complètement débordé et que vous arrivez au jour J de la publication d’un article sur votre blog. Mais, ô malheur, vous n’avez pas du tout eu le temps de vous en occuper, vous ne savez pas du tout de quoi parler et d’ailleurs, vous n’avez pas du tout la tête à ça (car vous êtes débordé, donc !). Cette vision d’horreur, vous pouvez vous éviter de la vivre, grâce à un minimum d’organisation. Comment ne plus s’arracher les cheveux devant votre blog Il n’y a pas de secrets, la seule façon de vous épargner la blogophobie (les sueurs froides, les maugréements, les jurons !), c’est de suivre un plan élémentaire :   Dès que vous avez une idée en tête, vous l’écrivez dans un cahier Ce qui suppose que vous ayez toujours sous la main un carnet, un cahier, une tablette, une application sur votre téléphone… Bref, quelque chose qui vous permette de ne pas laisser s’envoler l’idée. Ces idées de sujets, vous les trouverez au fil de vos lectures (sur ce blog et ailleurs !), en discutant avec vos clients, en vivant, tout simplement. Plus vous pratiquerez régulièrement cet exercice, plus il aura de chances de devenir un automatisme.   Dès que vous avez une liste de sujets, vous les triez par catégorie Ces catégories, vous les aurez préalablement déterminées en fonction de vos mots clés et des domaines que vous souhaitez aborder sur votre blog. Essayez de classer au moins cinq idées d’articles par catégorie.   Une fois les sujets triés, vous les placez dans un calendrier rédactionnel Votre liste...