Paris, Paris…

  Marcher dans Paris me manque. Il y a des jours comme aujourd’hui où les rues de la capitale m’appellent irrésistiblement. Que j’ai aimé déambuler au hasard des rues, découvrir des endroits inconnus, mystérieux, inattendus… J’ai aimé flâner en admirant les façades haussmaniennes, puis m’accouder au parapet du Pont des Arts pour admirer une nouvelle fois cette vue incroyable ; d’un côté l’Île de la Cité, de l’autre la Tour Eiffel et au-delà… Des paysages splendides, dont la beauté magique évolue au fil de la journée. La lumière, à Paris, magnifie des bâtiments et des endroits qui sont déjà somptueux, elle leur donne une nouvelle dimension. Les mots sont incapables de décrire les sensations qui m’envahissent quand j’admire pour la énième fois le jour qui se couche sur la capitale. Un concentré d’émotions dont je ne me lasserai jamais !   Toutes ces belles choses qu’on oublie quand on habite en région parisienne. La beauté devient invisible, les yeux ne prêtent plus attention au paysage familier. Et pourtant ! Quelle joie renouvelée que de marcher pour la millième fois dans la même jolie petite rue pavée. Quel petit jardin magique, retiré des grandes avenues, comme un coin de campagne en pleine ville. Et puis le plaisir de redécouvrir Paris avec le regard d’un touriste, quand on fait visiter la capitale à quelqu’un qui la découvre pour la première fois (le chanceux !) ou à des proches qui ne viennent que rarement. Montmartre par exemple… S’éloigner de la place du Tertre, toujours noire de monde, et emprunter une petite rue parallèle, calme, silencieuse… et tellement plus belle ! La Tour...

La biographie d’entreprise, un outil de communication formidable

La biographie est à la mode : que l’on soit une personnalité connue ou un simple quidam, on a souvent envie de raconter l’histoire de sa vie pour en laisser une trace, pour en faire cadeau à son entourage familial et/ou amical…  Dans le monde professionnel, la biographie d’entreprise représente un formidable outil de communication. Eh oui, elle a tous les atouts pour séduire ! La biographie d’entreprise, qu’est-ce que c’est ? Sur le même principe que la biographie personnelle, la biographie d’entreprise recense les principaux faits qui ont marqué l’histoire d’une société depuis sa création. De la naissance de l’idée aux premiers jalons de la fondation, des premiers pas de la société jusqu’à son succès, tout est retracé, à la suite d’une série d’entretiens menés avec les dirigeants et grâce à des documents et des photos fournis par l’entreprise. Tout peut donner matière à la rédaction d’une biographie d’entreprise : le parcours atypique des fondateurs, des débuts difficiles, des anecdotes étonnantes…  A quoi sert une biographie d’entreprise ? Pourquoi publier une biographie d’entreprise ? Vous vous posez peut-être la question. Un ouvrage de ce type ne s’envisage pas comme un gadget, qui ferait plaisir tout au plus à l’équipe de direction. Non, vous avez le pouvoir de créer ainsi un véritable outil de communication, percutant et original, unique, comme votre entreprise ! Un document qui permettra à ses lecteurs – collaborateurs, clients, fournisseurs… – de se sentir proche de votre société, de son histoire, de sa vision… Bref, un livre qui fera plus pour votre entreprise que bien des discours ou des publicités ! Comment publier une biographie d’entreprise ? Votre entreprise est...

Tout savoir sur l’auto-édition

En tant qu’écrivain public, je reçois souvent des demandes de devis pour la correction de manuscrit. C’est déjà une excellente prise de conscience que de faire corriger son texte par un professionnel de l’écrit. Mais le parcours de l’écrivain amateur ne s’arrête pas là. Si vous êtes décidé à faire paraître votre oeuvre, plusieurs chemins s’offrent à vous : l’édition à compte d’éditeur. Gallimard, Flammarion – pour les plus connues – et tant d’autres, dans tous les styles ! C’est la solution idéale pour un écrivain : la maison d’édition s’occupe de tout, de la correction du manuscrit à sa diffusion ; l’édition à compte d’auteur : ces entreprises font payer aux auteurs la majeure partie des frais liés à l’édition de leur titre et les laissent en gérer la promotion. Le coût peut vite grimper de manière astronomique ; l’auto-édition : plus de maison d’édition, c’est vous qui gérez tout de A à Z. L’avenir de votre livre est entre vos mains ! L’auto-édition, un phénomène en pleine expansion Depuis la démocratisation d’Internet, les solutions pour imprimer soi-même un livre se sont multipliées. Avec l’impression numérique, rien n’est plus simple en effet ! Plusieurs imprimeries en ligne se sont d’ailleurs spécialisées dans l’auto-édition : Copy-Media, The Book Edition, JePublie… pour ne citer que les plus connues parmi parmi des centaines de sites. Ces imprimeurs d’un nouveau genre vous guident pas à pas, de la mise en page au choix du papier et de la couverture, jusqu’à l’impression et la reliure. Tout vous est expliqué, il n’y a qu’à suivre les étapes ! Les astuces pour mettre en page...

Densité des mots-clés : point trop n’en faut

Quand j’avais suivi ma formation sur le référencement, j’avais appris de nombreuses choses passionnantes sur le sujet, mais cela avait également mis fin à quelques-unes des idées reçues que j’avais en la matière. L’une d’entre elles portait sur les mots-clés. Je croyais naïvement qu’il fallait répéter plusieurs fois un mot-clé pour que ce soit bon pour le référencement. Mais je me trompais ! L’indice de densité des mots-clés : un mythe Non, il ne faut pas marteler un terme ou une expression jusqu’à ce qu’il rentre dans le crâne de Google. Et finalement, c’est beaucoup mieux ainsi, ça évite les pavés indigestes et les textes incompréhensibles à force de répétitions. En fait, l’indice de densité est même un mythe. Certains experts en référencement assurent pourtant qu’il se situe entre 2 et 8% d’un texte. D’après les responsables de la formation que j’ai suivie, c’est faux ! Et la méthode qu’ils proposent est tellement plus simple et naturelle : Il suffit de rédiger chaque mot-clé une fois, si possible en faisant figurer les plus importants en début de texte. [Aparté : vous remarquerez que j’ai répété déjà plusieurs fois « mot-clé », mais reconnaissez qu’il est difficile de lui trouver un synonyme !] Mais comment faire pour proposer un contenu web idéal alors ? Pas de répétition d’un même mot, vous l’avez compris. Cela ne sert à rien et ça aura plutôt tendance à agacer vos lecteurs et à les faire fuir. Bref, c’est contre-productif. En revanche, vous pouvez jouer avec la langue française, alterner avec des synonymes, proposer le terme au singulier, puis au pluriel, etc. Vous avez saisi le principe...