Le monde merveilleux du Net est mon ami (et sera peut-être le vôtre aussi !)

Etre rédactrice web, c’est chouette. C’est même vraiment super chouette. Pourquoi ? Eh bien parce que. Parce que la rédaction web, c’est une multitude d’univers Quand on est rédacteur web, impossible de s’ennuyer. On passe du coq à l’âne en permanence. Hier, je revivais mes années étudiantes le temps d’un billet sur le baby-sitting. Aujourd’hui, c’est le monde de la mode qui occupe toutes mes pensées (et c’est un exploit pour ceux qui me connaissent !). Demain, je saliverai en écrivant sur des cookies, après-demain ce sera peut-être un lavabo high-tech, un voyage dans un pays inconnu, une leçon de maquillage qui seront mes nouveaux sujets d’étude… qui sait ?! Parce qu’on utilise des styles et des vocabulaires très variés Selon les sujets abordés, on peut employer un ton léger, voire humoristique, ou un langage plus châtié ou plus technique. Dans tous les cas, il faut s’efforcer de rendre la lecture agréable et fluide. Eh oui, on est professionnel ou on ne l’est pas ! Privilégier le positionnement Google au détriment du contenu a souvent donné lieu à des aberrations, avec des textes illisibles ou d’un ridicule absolu. Vous ne voulez pas ça pour votre contenu Web, n’est-ce pas ?! Parce que c’est un métier en pleine expansion Aujourd’hui, tout professionnel présent sur le Net doit passer par la case rédaction web : lui, elle, eux, celui-là, vous… Quel que soit le secteur d’activité, c’est en tout cas inévitable ! Une boutique peut-elle s’en passer ? Non, bien sûr, les fiches produits sont indispensables, et quand elles sont bien rédigées, elles apportent un vrai plus. Quant aux sites qui se...

Mon emploi du temps s’emballe !

  Depuis le début de l’année, la vie d’Efficastyl a connu un sérieux coup d’accélérateur, à ma grande joie vous pensez bien ! Mais voilà, le rythme commence à devenir effréné, et il va falloir que je réfléchisse sérieusement à mon organisation (si je ne veux pas finir encore plus timbrée que je ne le suis déjà !). Un écrivain public, ça écrit… mais pas seulement ! L’année dernière, j’ai suivi deux formations sur le référencement. Je savais que ça me serait utile pour développer la notoriété de mon entreprise, mais je ne pensais pas que le résultat serait aussi spectaculaire ! Depuis décembre, et surtout janvier, Google est devenu mon meilleur ami. Mais je sais qu’il est versatile et je me méfie : si ce n’était qu’un état de grâce éphémère ?  Que mijote le Pingouin dans mon dos ? En attendant une éventuelle déconvenue (qui ne viendra jamais je l’espère !), je fourbis mes armes. Tous tes oeufs dans le même panier tu ne mettras point La première page des résultats Google, ça change la vie. Chouette, chouette, chouette. Mais il faut aussi investir dans la vraie vie, vous savez, celle qui se trouve de l’autre côté de la porte de la maison… La question est simple : comment conquérir une clientèle locale ? Sachant que deux articles dans les journaux du coin n’ont absolument rien donné, si ce n’est une micro notoriété éphémère. Alors, lorsque la CCI de Gien m’a contactée pour me proposer de suivre un parcours Réussite, j’ai immédiatement accepté. En quoi cela consiste-t-il ? Eh bien ce parcours doit m’aider à renforcer ma...

Généalogie : comment raconter l’histoire de ses ancêtres

J’ai plusieurs passions dans la vie, la généalogie en fait partie. Quand j’étais étudiante (il y a quelques années, hum hum !), j’ai passé beaucoup de temps à remonter le fil de mes origines, d’abord dans les mairies, puis dans les archives départementales. C’était vraiment passionnant, une véritable enquête policière ! Au fur et à mesure de mes recherches, les pièces de puzzle s’emboîtaient, l’histoire se reconstituait, et je me prenais à imaginer la vie de mes ancêtres. Une vie si différente de la mienne ! A la recherche du temps perdu Après m’être égarée (!) une quinzaine d’années dans la presse, je suis devenue – comme vous le savez si vous me connaissez ou si vous suivez attentivement ce blog – écrivain public depuis septembre 2011. Et dans l’éventail des prestations que je propose, la mise en forme narrative de généalogies familiales figure en bonne place. Quoi de plus beau, en effet, que de redonner vie à des aïeux oubliés de tous ? Mais comment procéder ? Comme pour une biographie classique, il convient de rassembler le maximum d’informations sur les personnes concernées. Quels étaient leurs métiers ? Où vivaient-elles ? Dans quelles conditions ? Voyage au bout de la vie Vous avez collecté toutes les données nécessaires ? Il vous faut à présent vous plonger dans les ouvrages spécialisés : les métiers à telle époque, la géographie des villages, les conditions de vie… Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à fusionner toutes ces informations, en faisant travailler un peu votre imagination pour donner naissance à un texte vivant et rythmé. Une sorte de biographie romancée en...