Ils parlent d’Efficastyl : la République du Centre

La République du Centre, quotidien régional diffusé à plus de 42 000 exemplaires, publie un article sur Efficastyl dans son édition du lundi 29 octobre 2012. Un regain de notoriété pour ma petite entreprise ! (Le Journal de Gien a également consacré un article à votre écrivain public préférée...

Et si vous confiez la rédaction de votre biographie à un écrivain public ?

Une biographie, le récit de votre vie, c’est votre rêve. Que vous ayez eu une existence palpitante ou que ce soit la somme de tous les petits événements du quotidien, vous avez envie de transmettre votre histoire à votre entourage. Oui mais voilà, vous ne savez pas comment vous y prendre. Et si vous faisiez appel à un écrivain public pour vous aider ? Pourquoi faire rédiger une biographie par un écrivain public ? Vous avez commencé à écrire des bouts de texte par ci, par là, comme ça vous venait. Ils sont regroupés dans un cahier ou éparpillés sur des feuilles volantes. Et maintenant, vous ne savez plus quoi faire : par quoi commencer ? comment formuler ? Des questions qui vous bloquent et vous empêchent d’avancer dans votre projet. Heureusement, une solution existe : le recours à un écrivain public biographe. Vous n’y aviez pas pensé ? Pourtant, ce professionnel de l’écriture est habitué à jouer avec les mots et à construire un récit dont la lecture sera fluide. Qui plus est, il vous apportera le regard extérieur qui vous manque pour progresser dans votre récit. Comment la collaboration avec l’écrivain public se passe-t-elle ? Vous avez deux possibilités. Vous avez commencé à écrire vous-même votre biographie ou votre récit de vie et vous souhaitez qu’un écrivain public vous aide à structurer votre texte et à en rendre la lecture agréable. Il vous suffit de lui confier vos documents et votre manuscrit et ce professionnel se chargera de dérouler un fil conducteur en rédigeant un texte vivant et palpitant. Si vous souhaitez que le rédacteur (ou la...

Rédaction web, l’avenir de l’écrivain public ?

Récemment, j’ai suivi à Paris une formation dispensée par Ranking Metrics : « booster son référencement par l’éditorial ». J’ai en effet l’ambition d’être une rédactrice web qui assure (encore plus) ! Parce que la rédaction web demande une technique particulière, qui ne s’improvise pas, parce que le nombre de rédacteurs web (ou prétendus tels) qui pullulent sur le Net me fait craindre que beaucoup d’entre eux ne disposent pas des compétences qu’ils prétendent avoir… bref, pour ne pas être une incompétente au milieu d’incompétents, j’ai décidé de suivre cette formation ! Comment bien rédiger pour le Web Et j’y ai retenu une chose essentielle : il faut écrire pour être lu ! Eh oui, c’est le B-A-ba, n’est-ce pas ? Et pourtant, combien de textes sont-ils rédigés uniquement en fonction de notre ami Google ? Ce qui donne parfois lieu à des pavés indigestes où les mots-clés se suivent sans aucun fil conducteur. Un bon texte SEO (comme on dit en bon français !) est donc un texte écrit de manière fluide et que l’internaute lira avec plaisir. La stratégie qui consiste à vouloir placer un maximum de mots-clés en un minimum de lignes, en se conformant à un indice de densité soi-disant idéal, est donc (très) mauvaise ! L’optimisation éditoriale au service des internautes Je n’écrirai pas ici tout ce que j’ai retenu de cette formation (eh eh, secret professionnel !), mais je sais qu’à présent, j’envisage l’écriture web autrement. Comme une sorte de jeu en fait ! Trouver le meilleur chemin pour parvenir à ses fins en faisant plaisir aux lecteurs et en leur apportant les réponses qu’ils attendent,...

Je deviens correspondante pour le Journal de Gien

Il y a du nouveau chez Efficastyl ! Eh oui, mon passé (pas si lointain) dans la presse m’a rattrapée, puisque j’ai été contactée par le Journal de Gien pour devenir un de leurs correspondants ! Tout est parti d’un communiqué de presse que je leur avais envoyé pour leur faire connaître mon installation à Poilly-lez-Gien (Loiret) en tant qu’écrivain public. Le succès de ce communiqué a dépassé toutes mes espérances, puisque non seulement un article a été publié à mon sujet, mais j’ai aussi été contactée par le rédacteur en chef pour écrire des petits articles sur la vie locale ! Une petite présentation s’impose ! Le Journal de Gien est un journal hebdomadaire régional créé en 1945 par Raymond Jatteau et Georges Gauthier. Depuis mars 2012, il fait partie du groupe Centre France. Diffusé dans quatre départements – le Loiret, le Cher, l’Yonne et la Nièvre –, son tirage dépasse 20 000 exemplaires. Dans le coin, c’est LE journal incontournable ! Alors je suis vraiment ravie d’y apporter ma petite contribution. Correspondante de presse, c’est quoi ? En plus de ses journalistes salariés, la rédaction fait appel à des correspondants répartis dans toute sa zone de diffusion. Ces correspondants ne sont pas des professionnels du journalisme (moi exceptée !). Souvent, ce sont des personnes à la retraite ou sans emploi, des mères au foyer… Le journal leur confie une liste d’événements à couvrir et ensuite, à eux de jouer ! Je reprends le « je » pour parler de mon cas personnel, mais le schéma est le même pour tous ! Le week-end dernier, j’ai donc démarré mon activité de correspondante de presse...